Nos sponsors

Nous voudrions adresser un grand merci à nos sponsors qui nous ont aidé à nous equiper pour cette aventure

Nous ont également aidé :

  • Le remarquable site warmshowers.org : La communauté Warm Showers est un système d’échange gratuit d’hébergement entre cyclo-randonneurs à travers le monde
  • La cartographie opencyclemap.org, utilisée dans l’application GaiaGPS
  • Maminuk et papinuk pour toute la logistique du voyage.
  • Famille et amis pour leur soutien et conseils.
  • Nos généreux donateurs 🙂
  • Bike-component.de pour leurs conseils et prix imbattables.
  • Winddriven à Lincoln city, Or : Magasin de cerfs volants et accessoires pour être visible sur la route.
  • Paul’s Bicycle way of life à Eugène, Or : Marchand de vélo, très bons conseils et techniciens au top !

inReach Canada

Lors de la préparation de notre voyage à vélo de 1 an aux Etats-Unis, au Mexique et en Amérique Centrale, nous avons dû trouver une solution pour faire face à tout problème éventuel concernant notre santé, notre sécurité ou autre. Une balise GPS ayant un bouton d’urgence couplé avec un organisme de recherche d’urgence était la solution idéale. Les autres critères importants pour nous étaient la légèreté et taille réduite de l’appareil, l’autonomie des batteries, la possibilité de le recharger en USB (pas de piles), la qualité et l’étanchéité de l’appareil ainsi que la facilité d’utilisation. Delorme inReach s’est très vite imposé comme le meilleur système pour accomplir ceci. En effet, il utilise le réseau de satellite Iridium couvrant toute la terre, l’organisme GEOS s’occupe des situations d’urgences partout dans le monde. Tous les autres besoins techniques cités ci-dessous sont également largement remplis : L’appareil est petit, étanche, les batteries durent plusieurs jours et il est facile à utiliser. En plus de remplir les conditions de bases, l’appareil « inReach Explorer » que nous avons choisis nous permet d’envoyer et recevoir des emails, des textos, mettre à jour notre profil Facebook ou twitter ! Il permet aussi de faire du « tracking »: il envoie toutes les 10 minutes un point sur la carte mapshare. Couplé à n’importe quel smartphone, il offre des cartes topographiques gratuites que l’on peut télécharger à l’avance et emmener partout avec soi sur le terrain. On peut aussi créer des routes sur un ordinateur et se servir de l’appareil comme d’un GPS (pas de fond de carte sur l’appareil en lui-même, mais sur le smartphone) Il est facile d’utilisation, notre fille de 6 ans peut envoyer un SOS par exemple.

On utilise notre « inReach explorer » tous les jours en cyclo randonnée pour :

  • Le tracking : on l’allume le matin, et on l’éteint quand on arrive à notre camp pour la nuit. Cela permet à notre famille et proches de nous suivre sur notre site internet www.pedalemoinsvite.org/carte
  • Les messages : on envoie et reçoit les messages, ce qui est très pratique pour contacter nos hôtes « Warmshower » (hébergement pour cyclo-touristes) par exemple.
  • On communique et partage régulièrement notre emplacement avec notre famille, ce qui est rassurant et permet de maintenir le contact avec nos proches.
  • On se sert des cartes Topographiques sur le smartphone pour trouver notre route ou randonner.
  • On se servira de la fonction « route » dans les grandes villes ou les régions très peuplées.
  • On reçoit la météo à la demande ce qui permet de prendre des décisions avisées.
  • Evidement, on utilisera la fonction SOS si une situation d’urgence se présente.

Conclusion

Delorme inReach nous a apporté la tranquillité d’esprit car nous savons que nous pouvons compter sur lui en cas d’urgence. Le fait de pouvoir communiquer également avec notre famille est rassurant. De plus on adore sa facilité d’utilisation qui permet à tous les membres de la famille, y compris notre fille de 6 ans de l’utiliser. Enfin sa robustesse et sa légèreté conviennent parfaitement à notre façon de voyager en famille. Jérôme

Cumulus

Pour notre voyage à vélo de 1 an aux Etats-Unis, au Mexique et en Amérique Centrale nous avons dû choisir des sacs de couchage qui devaient être : légers, en plume, compacts une fois rangés et résistants aux déchirures. La gamme de température basse qui nous intéressait était entre 0 et +4 degrés Celsius (entre 32 et 39 degrés Fahrenheit. Le prix était également un critère important. J’ai donc cherché dans les « grandes marques connues » sans trouver mon bonheur (prix trop élevé). Francois notre ami qui est également cyclo-randonneur m’a parlé de la marque Cumulus qui, selon lui, remplirait tous mes critères et possède un très bon service à la clientèle. Renseignements pris auprès du fabricant, effectivement la qualité et le poids sont au rendez- vous, le prix est raisonnable, le service à la clientele exceptionnel. Apres un échange d’e-mail et de dossier de présentation de voyage, Cumulus accepte de nous aider dans notre voyage en nous faisant un rabais important sur nos sacs et nous offrent le sac de Joséphine, notre fille qui fêtera ses 6 ans pendant le voyage. Nous avons donc choisis un « Lite Line 200 » et deux « Lite line 300 » dont un sur mesure pour notre enfant. Nous les utilisons maintenant depuis 2 semaines et nous en somme très satisfaits. Le poids par sac est en dessous de 500 grammes, une fois compressés ils sont petits, voire très petits pour le lite « line 200 ». Les 3 sacs de couchage rentrent sans problème dans une sacoche arrière de la marque Ortlieb. Coté confort, rien à redire, la température la nuit n’est jamais allée en dessous de 7 degrés Celsius, nous n’avons pas eu froid jusqu’à maintenant. Les autres aspects que j’apprécie dans ces sacs sont le fait qu’ils soient jumelables (ça peut former une grande couette) et les 2 zips qui permettent d’aérer les pieds tout en ayant le haut fermé, c’est assez polyvalent pour s’adapter à tous types de situations. Jérôme