Tu n’avais que quelques heures lorsque j’ai entendu tes premiers cris.

La joie m’a envahie, en apprenant que tu étais une fille.

« Joséphine c’est si jolie »

Dès le lendemain de ta naissance, tu m’as offert ton premier sourire.

Tu es un rayon de soleil d’une douceur sans pareille.

« Je t’attendais petit ange »

Tout contre moi, je t’ai serré dans mes bras,

Alors, tout doucement j’ai chanté pour toi des chansons de nos grands mamans.

La transmission de mère en fille n’est pas finie.

Je t’embrasse tendrement toi, ton papa et ta maman.

Mamy qui t’aime et ton papy aussi.

Print Friendly, PDF & Email

Comments

comments