Après les aventures des vélos rouges en Amérique du Sud, celles des vélos noirs au Laos et au Cambodge, le blog revient à ses premiers amours : le Nunavik. Et oui, après 15 mois de séparation et d’éloignement autant physique que psychologique, nous sommes de retour à Kuujjuarapik.

Le Dash 8 de la compagnie Air Creebec nous dépose après plus de 6 heures de voyage et 3 escales sur notre terre d’accueil. En attendant nos bagages dans l’enceinte de l’aéroport, les retrouvailles commencent ” Hello Jerome, welcome back ! “. C’est comme si rien n’avait changé, comme si nous nous étions absentés quelques jours. De la baie vitrée de l’aéroport, tel un chat, je profite des rayons du soleil. Je prends plaisir à contempler ce paysage intact, sauvage, authentique. La baie est inerte, immaculée, la neige recouvre les sommets des environs. C’est aussi ça que j’aime ici: l’environnement direct, la rudesse des éléments et leur beauté naturelle.

Moins d’une heure après notre arrivée nous découvrons l’appartement qui nous est réservé. Une grande séance de ménage et nous voilà chez nous …

DSC_1165.jpg

Peu de changements ici mais moi je me sens différente. Différente parce que nous avons passé une année 2008 forte en tout point de vue à des milliers de km, différente parce que dans plusieurs mois la vie se conjuguera à trois et surtout parce que les défis ne manquent pas ici et la volonté de s’immerger dans ces 2 communautés (Cree et Inuit), dans cet environnement est plus forte que jamais.

_DSC1168.jpg

Comments

comments