Le Queyas : (en occitan Cairàs) est une vallée du département des Hautes-Alpes, mais également un parc naturel régional. La vallée est très peu urbanisée, donc peu éclairée, la pollution lumineuse est quasiment nulle; conjugué à son climat laissant beaucoup de nuit claires, cela en fait un endroit très prisé par les astronomes amateurs.

 

PAYSAGES

Ce sont les Queyrassins qui, par leur travail, ont façonné la nature et donné aux paysages l’aspect qui est le leur, bien que les sommets, les pierriers, les ravins abrupts soient restés hors de leur portée.De fait, ces paysages sont aussi historiques et, au fil des siècles, ils ont changé. Il y a deux siècles, le Queyras était moins boisé qu’il ne l’est aujourd’hui. Pendant la longue période de prospérité et de croissance démographique du XVIe au XVIIIe siècle, la superficie occupée par la forêt a reculé, en dépit des mesures prises pour éviter une déforestation massive, ce qui a eu pour conséquences de renchérir le prix du bois d’œuvre, plus rare. Dans les années 1860, une loi forestière a incité les communes à préserver les forêts et, grâce à des avantages fiscaux, à replanter en forêts les terres laissées en friches. On y admire le travail séculaire des hommes qui ont tracé au milieu des éboulis informes des parcelles nettement délimitées, les ont entretenues avec soin, et dont l’herbe taillée ras varie du vert tendre au vert foncé. Les terrasses constituent (ou constituaient quand elles étaient encore entretenues et visibles) un des éléments essentiels du paysage queyrassin.

 

HISTOIRE et CULTURE

Le fait le plus important pour comprendre ce qu’a été la culture dans le Queyras, fait que le Queyras partage avec le Briançonnais, est l’instruction précoce et massive de la population. Au XIXe siècle, la population qui vit au nord d’une ligne qui relie Saint-Malo à Genève est majoritairement alphabétisée, même les femmes ; celle qui vit au sud de cette ligne est majoritairement analphabète, sauf dans les deux hautes vallées du Briançonnais et du Queyras, où l’alphabétisation a commencé à la fin du XVe siècle (la communauté d’Abriès rémunérait un régent dès 1456) et où elle a atteint un niveau égal ou même supérieur à celui des grandes villes du nord de la France

 

Contenu issue de http://fr.wikipedia.org/wiki/Queyras

 

 

 

 

 

 

Comments

comments