Le Nunavik nous a offert une superbe expérience du Nord tant par ses paysages que par ses habitants. Mais après 4 ans, nous avons décidé de vivre autre chose et quelle chose … ! Traverser le Canada de Montréal à Vancouver dans un van aménagé pour que nous puissions y dormir confortablement.

Départ le 16 juillet 2011: séance photos avec Manu qui nous a si gentiment accueilli chez lui pour que nous puissions préparer au mieux notre voyage (Merci à toi biquet ). Nous descendons tranquillement le long du St laurent et découvrons un fleuve presque sauvage en Ontario: étonnant et dépaysant. Puis nous arrivons tout naturellement sur le lac Ontario, une mer intérieure. Eau turquoise, horizon presque sans fin. Ça y est on a la sensation d’être en vacances, les pieds dans l’eau.

Nous retrouvons le bouillon citadin de Toronto pour une pause d’une journée sous des températures frisant les 40 degrés mais je trouve la ville sympathique.

Niagara est tout proche, on fait un crochet par les chutes que nous rejoignons à vélo depuis notre camping du soir soit 20 km aller/retour. Le site est monumental surtout lorsque l’on a l’occasion de réaliser leur grandeur face à des minuscules bateaux transportant une centaine de touristes intrépides couverts d’une bâche en plastique afin de les protéger de l’embrun.

Puis le paysage de la pointe Bruce se fait plus doux, à Tobermory, Joe et Mary Anne nous proposent leur jardin pour dormir et un excellent petit déjeuner canadien ( oeufs au plat et bacon ). Ils ont 77 ans, font 15 ans de moins et ont une pêche d’enfer.De Tobermory, nous prenons le ferry  et après 2 heures de traversée du lac Huron nous rejoignons les îles Manitoulin, pays autochtone Ojibway. L’île est très agréable, des champs, des fleurs et des lacs de toute beauté en font son charme.

Nous sommes actuellement à Massay en direction de Sault Ste Marie sur le lac Supérieur. La route est encore longue et prometteuse !

[nggallery id=20]

Print Friendly, PDF & Email

Comments

comments