Mes impressions pele-mele de Buenos Aires sont: les bus bondes qui crachent une fumee noire, les torpedos tres á la mode chez les cyclistes temeraires, les vendeurs dans la rue de tout et n’importe quoi ( peluches, CD disco, bretelles de soutien-george … ). Je pense que ce qui m’a le plus frappee ce sont toutes les personnes qui passent leur journee á eventrer les sacs des poubelles afin de recuperer carton et plastique qu’ils revendront certainement ! La chaleur accentue les odeurs et c’est parfois tres desagreable de passer quelques secondes a cote de dizaines de poubelles eventrees qui gisent sur le trottoire.

Mais Buenos Aires c’est aussi la ville ou est ne le Tango. Dimanche dernier, nous avons assiste á un show de tango dans l’un des plus ancien “bistro” de la ville : TORTONI. Cree dans les annees 1850 par un francais, le lieu attire de nombreux touristes mais egalement les gens du quartier qui se retrouvent entre amis apres une journee de travail. Les Porteños sont des gens sympathiques, qui aiment sortir ( á tous les ages et en famille ) et voir leurs amis.

Nos premiers rapports avec les Argentins n’ont pas ete aises du fait de notre manque de connaissances de l’espagnol. Par exemple le 2eme jour dans la capitale, en rentrant dans un restaurant, je me suis exprimee en italien croyant parler espagnol !! Le serveur m’a dit en souriant “Italian ?!” et en plus je lui ai dit “Oui”. Lorsqu’une autre serveuse vient quelques minutes plus tard prendre notre commande, j’essaie de lui dire que j’ai besoin de quelques minutes pour choisir. Je baragouine un truc du type ” dos minutas” et celle-ci comprend “Pizza” … !!! Ca ne va pas etre facile mais a force de parler ca devrait finir par devenir plus naturel pour nous de discuter en espagnol.

Lundi et mardi derniers, nous n’avons pas quitte le quartier de l’auberge pour cause de rhume carabine. On a quand meme goute au “bife de chorizo” ( biftsteack á la version argentine : delicieux !! ), au submarino ( lait chaud dans lequel on fait fondre un carreau de chocolat ) et aux empanadas (chaussons fourres au poulet, au boeuf … ) ¡ humm Bon appetit !

Comments

comments