Les érables du Québec se tintent d’un rouge flamboyant d’une grande beauté. C’est l’automne et la fin de notre séjour à Montréal.

Erable rouge.jpg

Il y a 1 000 raisons de voyager et la nôtre est tout à fait particulière : nous sommes venus souhaiter la bienvenue parmi nous à notre petite fille. Depuis, l’annonce de la grossesse de Nelly, nous pensons journellement à ce nouveau bonheur. En attendant sa naissance, les mains ont tricoté de petits vêtements retrouvant le savoir-faire en sommeil et fabriqué un petit jouet musical. Et puis, le 12 août Joséphine a décidé de “sortir”. Nous l’avons tant attendue ici en France, anxieux, fébriles, inquiets mais si heureux et soulagés. Nous comptons les jours pour les rejoindre et enfin, aussitôt sortis du taxi, nous nous précipitons chez eux pour enfin les embrasser. Des heures à la regarder dormir et gigoter, à la câliner, à caresser sa peau si douce, à sentir son odeur de bébé. Des efforts aussi à chercher, bien enfouies dans notre mémoire, des histoires à raconter ou des chansons d’enfants. Nous sommes ivres de bonheur et dégustons notre rôle de grands parents.

Joséphine-0346.jpg Joséphine-0333.jpg

Et que dire des promenades dans l’écharpe, là tout prés du coeur, il suffit de baisser la tête pour lui faire un bisou, et un autre (et encore un) sur sa petite tête rousse.

Joséphine echarpe.jpg Joséphine echarpe 2.jpg

Les barbecues dans le parc, la rencontre avec les amis de Nelly et Jérôme puis la ballade inoubliable à 5 dans les Laurentides resteront des souvenirs fabuleux qui nous feront patienter jusqu’aux prochaines retrouvailles.

parc laurentides 1.jpg parc laurentides 2.jpg

Porteurs de messages et de cadeaux que nous avons transmis, nous en avons profité pour la dorloter, lui faire des bisous pour tous ceux qui ne le peuvent pas : arrière grands parents, toute la famille ainsi que les amis (voir rubrique “vidéo”).

Merci à tous et un merci tout particulier aux jeunes parents qui nous l’ont si spontanément “prêtée”. Nous leur souhaitons tant de bonheurs et les encourageons affectueusement.

Vers la fin du séjour, elle était réveillée plus longtemps dans la journée. Ses yeux ronds et bleus cherchaient à distinguer des choses, des couleurs. Mais voilà que le front se plisse et une marque en forme de “V” apparaît au-dessus des yeux, la bouche grimace et là rien ne va plus. C’est qu’elle a de la voix…. Ses petites bras s’agitent tandis que les jambes pédalent déjà… Rassasiée, le calme revient (pas toujours dans l’immédiat) et sa petite main agrippe un doigt ou le collier de sa maman.

Joséphine-0314.jpg Joséphine-0304.jpg Joséphine-0338.jpg

Tous ces moments étaient d’un bonheur exquis et d’autant plus heureux qu’ils ont été vécus intensément et surtout partagés.

Nous voudrions rappeler à Jérôme et Nelly la “schnaps idée” d’une future ballade à vélo avec Joséphine, quand elle aura de plus gros mollets. Un merveilleux projet en perspective. Joyeuse vie à 3 dans votre village du Nord. Nous vous embrassons tendrement.

Maminouk et papinouk

Print Friendly, PDF & Email

Comments

comments