Voici un résumé rapide de cette étape d’une 10 ene de jours

Apres la traversee des Bauges; de Gruffy (74) a Verrens-Arvey (73), puis un super sejour chez les dubois (tres reposant et miam Miam 5 toques), On fuit la chaleur écrasante de la vallée de la tarentaise début juillet en se rendant a val cenis ou l on y reste 2 jours pour marcher.
On passe ensuite le col du mont cenis, une vraie galère tellement il y a des motards qui se la joue circuit de course, on a du en croiser 500 au moins, pas un signe… (qu’on me dise plus que la moto est un sport…)

Le lendemain pur plaisir puisqu’on descent en italie : 1500 de dénivelée en 25 km, personne sur la route. On prend le train de Susa a bardonecchia pour eviter la nationale bondee ( on a fait pareil de chamousset a modane en maurienne )

Les italiens nous ont reserve un superbe accueil avec Josephine : Elle a eu le droit a pleins de bisous et s’est baladee dans pleins de bras. On a du ensuite la cacher pour avancer car ca devenait impossible. On garde une tres belle impression des italens (et italiennes …), prochain voyage ?

Le lendemain on attaque le col de l’echelle a 1700 m, tres belle montee, paysage superbe. On arrive ensuite dans la valee de la claree, en France. C’est très beau, Mais un peu trop touristique a notre gout.
Lionnel nous rejoint pour un jour de marche tres agreable, avec comme d’habitude son chocolat de ses desserts sortis d’un rêve !
Une journee de fariente, une autre rando le lendemain concluent notre visite de ce domaine.

Le lendemain on descent sur briancon, Les pentes dans la ville me rappelle la Paz, heureusement ca descent !!
Et voilà on attend a nouveau le train pour éviter le fond de vallée, mais quelle est notre future destination ?

Print Friendly, PDF & Email

Comments

comments